Association Fort de La Crèche

Bienvenue sur le site de l’AFLC

Accueil > Histoire > Opération Cerberus : la flotte

Opération Cerberus : la flotte

par Jean-Paul

SCHARNHORST & GNEISENAU

Programme 1935-1936 - 2 Schlachtschiffe (navires de bataille)

SCHARNHORST : GNEISENAU :
Chantier Wilhemshaven DW à Kiel
Sur cale (début de la construction) 1934 1934
Lancement 3 octobre 1936 8 décembre 1936
En service 7 janvier 1939 19 mai 1938

Caractéristiques communes

  • Déplacement : 26 000 tW
  • Longueur entre perpendiculaires : 213,5 m
  • Longueur hors tout : 226 m
  • Largeur 30 m
  • Tirant d’eau 7,5m au Dtw (un immeuble de trois étages)
  • Puissance 150 000 CV
  • Vitesse 27 nd, soit 50 km/h (aux essais ils auraient sensiblement dépassé les 32 nd soit près de 60 km/h)
  • Machines turbines à engrenages chaudière à surchauffe et petits tubes
  • Rayon d’action :
  • Effectif théorique : 1461 hommes

PROTECTION

  • Poids total : 12 517 tonnes
  • Ceinture 305, 125, 75
  • 2 ponts blindés : 110- 60
  • Tourelles : de 280 : 350 - 250
  • Tourelles de 150 : 150
  • Blockhaus : 350
Vue des deux tourelles jumelles de 280 mm du GNEISENAU à la fin 1939

ARMEMENT

  • 9 pièces de 280 mm
  • Poids du projectile de 280mm : 303 kg
  • 12 pièces de 150 mm
  • 14 canons anti aérien de 105 mm
  • 16 canons anti aérien de 37 mm
  • Poids total armement et munitions : 2764 tonnes
  • 2 catapultes et 4 avions
Le SCHARNHORST à Wilhemshaven
Photo pouvant être datée du début 1939, compte tenu des quais enneigés.

Le Scharnhorst et le Gneisenau sont surnommés par les britanniques les "ugly sisters" (les horribles sœurs).
Dessinés au milieu des années 1930, ils étaient les premiers navires allemands à être construits hors des limitations du traité de Versailles. Conçus pour atteindre des vitesses élevées et un rayon d’action maximal devant leur permettre des raids lointains sur les flottes de commerces.
Leur armement était leur point faible : leurs canons de 280 mm, destinés initialement à un programme annulé de navires de combat de moindre taille, n’ont jamais été remplacés par des pièces de 380 mm en trois tourelles jumelles, comme proposé. Dans cette configuration ils auraient été de formidables adversaires pour la flotte britannique. Ces modifications n’ont pu être réalisées du fait de la situation économique d’avant guerre en Allemagne.

LES ETRAVES ATLANTIQUES

Le SHARNHORST avec l’étrave « Atlantique »

Les essais en mer révélèrent que le pont était trop bas, les deux navires reçurent une nouvelle étrave à guibre et tulipée pour affronter la houle de l’Atlantique Nord.

Le GNEISENAU reçut son étrave "Atlantique" durant l’hiver 1938 et fit des essais en Atlantique Nord courant juin 1939.

Le SHARNHORST est modifié au cours de l’été 1939.
Les étraves "Atlantique" permettent de naviguer dans une mer formée.

OBJET DE PROPAGANDE

Photo de propagande du SCHARNHORST
Le U47 de Gûnther PRIEN de retour à Kiel le 23 octobre 1939, après son raid dans la baie de SCAPA FLOW, où il coula le ROYAL OAK le 14 octobre.
Vue depuis le pont avant du SHARNHORST
Vue depuis le pont avant du SHARNHORST, avec les apparaux de mouillages et les tourelles jumelles de 280 mm. Kiel hiver 1939-40

OPERATION CERBERUS

Opération CERBERUS le 12 février 1942
Opération CERBERUS le 12 février 1942, photo prise depuis le PRINZ EUGEN, le GNEISENAU suivi du SHARNHOST.
Le passage en force du détroit du Pas de Calais - the Channel dash pour les Britanniques - grande victoire du point de vue de la propagande, fut une erreur tactique : le SHARNHORST et le GNEISENAU, furent mis hors d’état de combattre pour des mois. Le GNEISENAU ne devait plus jamais combattre.
Le SHARNHORST
Le SHARNHORST fut remis en état de combattre et envoyé avec le TIRPITZ en Norvège pour détruire tous convois dans le grand Nord. Ici dans le ALTA FJORD en 1943. A la Noël 1943, il quitta son repère pour attaquer le convoi JW55B, ce fut pour tomber dans le piège tendu par la Navy. Aveuglé par la perte, dès le début de l’engagement, de son radar de tir, il résista héroïquement contre le HMS DUKE OF YORK et la meute de croiseurs qui l’accompagnait. Il fut envoyé par le fond avec ses 1968 hommes dont seul 36 rescapèrent. Plus tard l’amiral Bruce Fraser déclara aux officiers du HMS DUKE OF YORK :
« I hope that if any of you are ever called upon to lead a ship into action against an opponent many times superior, you will command your ship as gallantly as Scharnhorst was commanded today ».
« J’espère que si l’un d’entre vous est appelé à engager son navire contre un adversaire plusieurs fois supérieur à lui, vous vous conduirez aussi brillamment que le SHARNHORST le fit ce jour ».

ADMIRAL HIPPER & PRINZ EUGEN

Croiseur de 1ère classe - Schwere Kreuzer- Programme 1936-37

ADMIRAL HIPPER : PRINZ EUGEN :
Chantier Blohm & Voss Krupp germania
Sur cale (début de la construction) 1935 1936
Lancement 6 février 1937 28 août 1938
En service avril 1939 1940

CARACTERISTIQUES COMMUNES

  • Déplacement : 10 000 tW
  • Longueur hors tout : 199 m
  • Largeur au maître bau : 21,7 m
  • Tirant d’eau : 4,7 m
  • Puissance : 95.000 CV répartis en :
    • turbines à engrenages, chaudières à surchauffe de 80.000 CV
    • diesel 15.000 CV
  • Vitesse : 32 nd
  • Machines : Appareil propulsif :4 hélices
  • Rayon d’action 10.000 m à 20 nd
  • Effectif théorique : 1461 hommes

ARMEMENT

  • Protection : ceinture de 90 à 125 mm
  • 8 tourelles de 203 mm
  • 12 canons de 105 AA et 12 canons de 37 mm AA
  • 12 tubes lance-torpilles de 533 mm en 3 châssis quadruple.
  • 1 catapulte et 3 avions

PAUL JACOBI

Contre torpilleur - Programme 1934-35

  • Chantier : Krupp germania
  • Sur cale : 1935
  • Lancement : 1935 à 1937 pour les 16 sisters-ships
  • En service : fin 1938 à début 1939 pour les 16 sisters-ships
  • Déplacement : 1625 tW
  • Longueur 114 m
  • Largeur 11,3 m
  • Td = 2,8 m
  • Puissance 40.000 CV
  • Vitesse : 36 nd
  • Machines : turbines à engrenage
  • Appareil propulsif : 2 hélices
  • Chaudières à haute pression.
  • Effectif : 9 officiers & 250 hommes d’équipage

ARMEMENT

  • 5 pièces de 127mm,
  • 4 pièces de 37mm AA
  • 8 tubes lance-torpilles de 533 mm

Premier emploi de tubes quadruples sur des torpilleurs allemands.
Les chiffres peints sur l’étrave donnent le numéro de la division, le second le rang dans cette division.

Z23

Agrandissement de la série précédente - Programme 1936-37 et 1938-39

  • Déplacement 1811 tW
  • Longueur : 117,5 m
  • Largeur : 11,7 m
  • Td : 2,9 m
  • Puissance :
  • Vitesse : 36 nd
  • Machines : turbines à engrenage, chaudière à haute pression
  • Appareil propulsif : 2 hélices.
  • Effectif :

ARMEMENT :

  • 5 pièces de 127 mm
  • 4 pièces de 37 mm AA
  • 8 tubes lance-torpilles de 533 mm en deux affuts

COMPLEMENTS

  • Les noms SHARNHORST et GNEISENAU sont ceux de croiseurs coulés à la bataille des Falklands le 8 décembre 1914.
  • pp : entre perpendiculaire = longueur totale du navire à la ligne de flottaison.
  • Tirant d’eau : mesure verticale entre la ligne de flottaison et la partie la plus basse de la ligne de quille. Autrement dit profondeur d’eau minimum pour que le navire flotte sans toucher le fond.
  • Largeur au maître-bau : le maître-bau est le profil d’un navire vu depuis l’avant, il donne la largeur maximale du navire.
  • Le Prinz Eugen accompagnait le Bismarck en mai 1941 lors de sa première sortie en Atlantique nord. Le Bismarck ne devait pas en revenir : après avoir coulé le 24 mai 1941 le HMS HOOD, il fut à son tour coulé par la flotte britannique le 27 mai 1941.

Sources

  • Les flottes de combats 1939. Ouvrage fondé par le Cdt de Balincourt, publication continuée par le Cdt Vincent-Bréchignac, conservateur du musée de la Marine. Sté d’éditions géographique, maritimes et coloniales. 17 rue Jacob Paris VIème
  • http://www.ipmsstockholm.org/magazi...