Association Fort de La Crèche

Bienvenue sur le site de l’AFLC

Accueil > La mémoire > A nos amis qui ont donné de leur temps...

A nos amis qui ont donné de leur temps...

L’association a sorti le fort de l’oubli pour le faire vivre aujourd’hui.
De nombreux bénévoles ont donné et donnent encore de leur temps pour que ces lieux gardent la mémoire des hommes qui y ont vécu une page d’Histoire.
Parmi ces bénévoles devenus nos amis, certains nous ont quitté. Nous voulons ici saluer leur implication dans la transmission de cette Histoire aux dimensions internationales, qui a marqué plusieurs générations. Leur investissement à nos côtés reste dans notre mémoire.

Jean-Luc Bride nous a quittés le 16 juin 2015

Sur le terrain avec Bruno
Suivi de chantier
Installation du panneau par Jean-luc et Yves

Membre de l’association depuis quelques années, il avait accepté en avril 2014, de rejoindre le Conseil d’administration pour nous aider à la mise en œuvre du plan d’aménagement. Il avait accompagné le président dans diverses démarches notamment auprès du Conservatoire du littoral et de la Sous-préfecture et avait participé à des actions dans les dossiers et sur le terrain, notamment à la pose des panneaux à l’entrée du fort et le suivi des travaux de terrassement au niveau du chemin d’accès. Il avait également participé à la relecture et à la finalisation de notre publication "La pointe de la Crèche, promontoire de l’histoire en Boulonnais"
Généreux, il avait encore plein de projets pour mettre ses compétences au service du monde associatif, investi dans la transmission de l’héritage historique et patrimonial du Boulonnais qu’il aimait tant.
Nous perdons un véritable ami et un membre efficace.

Guy Bataille nous a quittés le 12 juillet 2014

Guy Bataille à droite (avec une veste beige)

Le mercredi 17 septembre, au cours d’une cérémonie amicale à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de la libération du Boulonnais, en présence de représentants de la Marine nationale, de Gervais Lajoie, ancien commandant du régiment canadien de La Chaudière et de trois familles dont des proches avaient participé à la libération du fort de la Crèche et du Boulonnais en septembre 1944, le président a tenu à lui rendre hommage.
Guy Bataille, historien reconnu dans la région, était l’un des trois membres fondateurs de l’association car il déplorait l’état d’abandon du fort. Sans son soutien, l’association n’aurait pas vu le jour et cette rencontre n’aurait pas eu lieu. Aujourd’hui encore, nous l’associons à notre travail de mémoire.

Walter Pirjins, nous a quittés en septembre 2010
Ce « grand jeune homme » de 72 ans, laisse un grand vide dans l’association. Depuis son domicile, à proximité de Bruxelles, il avait concocté, deux années de suite, une superbe surprise pour l’AFLC. En 2009, il nous offrait la maquette du fort Séré de Rivières, en 2010, celle du Chacal. Ces deux superbes maquettes représentent des centaines d’heures de travail sous le regard bienveillant et complice de Pam son épouse, qui le soutenait dans chacun de ses projets.

Walter au premier plan discret, heureux et fier de remettre son cadeau à l’association

Durant la construction de ses maquettes, il n’était pas rare de voir Walter braver les kilomètres pour profiter de son appartement wimereusien et se rendre au fort, au moment des visites du public. Il arrivait avec son appareil photo, un document, ou son mètre qu’il abandonnait un temps s’il y avait des visiteurs néerlandophones, anglophones ou germanophones : il devenait alors un guide chaleureux et efficace ! Il nous a aussi réalisé avec Pam, des traductions en anglais et en néerlandais.
Nous appréciions chez Walter son sens de l’observation, son respect du moindre détail, sa curiosité et son humour parfois un peu mordant, jamais méchant. Il avait encore de superbes projets, dont celui de réaliser une maquette mettant en scène les différents navires engagés lors de la bataille de Boulogne… Nous l’avons toujours connu enthousiaste, d’un enthousiasme sincère et communicatif.
Puisse le souvenir de cet enthousiasme, inspirer chacun de nous et les projets de l’Association, que Walter soutenait depuis 6 ans…

Lucien Vasseur se trouve au premier rang au centre (veste marine et pantalon gris)

Lucien Vasseur nous a quittés le 24 mars 2010
Il était l’un de nos plus fidèles membres de la première heure. Il venait tous les ans sur le terrain soutenir les guides bénévoles par sa bienveillante présence, témoignant un réel intérêt pour la vie de l’association et la mise en valeur du fort. Il avait participé à la publication de notre « Quatre forts pour un port » en y rédigeant l’article « Le cap d’Alprech sous l’occupation allemande 40-44 » . Il était un vrai amateur d’Histoire au sens noble, qui aimait partager ses découvertes… Nous saluons ici sa mémoire avec beaucoup de respect et de reconnaissance.

Gérard Routtier nous a quittés le 20 juin 2009

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris son grand départ. Nous tenons ici à témoigner de son sens de l’humour et de son investissement sans faille aux côtés des bénévoles actifs sur le terrain. Que de souvenirs partagés ! A notre tour, nous voulons vous les faire partager à travers ces quelques photos… Gérard y porte son bonnet rouge. Nous sommes le 15 janvier 2005… Il est en pleine forme. Les années suivantes, il sera l’un des membres de l’association régulièrement présent pour l’accueil des visiteurs notamment ceux du jeudi matin et des grandes occasions. MERCI Gérard !

Efficacité et bonne humeur !
Gérard porte son bonnet rouge !

Gérard Routtier en 2005