Association Fort de La Crèche

Bienvenue sur le site de l’AFLC

Accueil > Histoire > Le tramway Boulogne-Wimereux

Le tramway Boulogne-Wimereux

par Jean-Paul

Un ouvrage - en langue anglaise - qui parle du tramway de Boulogne à Wimereux.
Tortillards of Artois
The Metre Gauge Railways and Tramways of the Western Pas-de-Calais, Martin & Joan Farebrother - Published by Oakwood Press - ISBN : 978 0 85361 679 5

En voici les grandes lignes, concernant la période de la Seconde guerre mondiale.

En 1939 le service des bus et tramway boulonnais est suspendu du fait du grand nombre de mobilisés. Suite à l’Invasion et aux destructions causées tant à la voie qu’aux équipements d’alimentation électrique, le matériel roulant a été relativement épargné.
Dans un premier temps , le trafic vers Wimereux ne fut pas autorisé car la voie longeait la côte. Les autres directions furent restaurées mais les autorités allemandes ne donnèrent pas l’autorisation d’exploitation.
Les bombardements de septembre 1940 détruisirent de nouveau les infrastructures, alors que la Marine allemande et l’organisation Todt procédaient à la récupération du matériel.
En septembre 1941, la voie vers Wimereux fut raccordée aux voies mises en place sur le port de manière à transporter aisément les matériaux nécessaires à la construction d’une barrière défensive sur la plage.
La ligne Boulogne Wimereux fut remise en service en février 1943 uniquement au profit des occupants, contrairement aux autres lignes vers Saint Martin, le Portel et Pont de Briques.
Elle resta en service jusqu’au début de juin 1944.
Malgré les difficultés de l’époque les trams parcoururent près de 23 000 km en 1943 et 15 000 en 1944.
Le service fut interrompu après les bombardements du 15 juin 1944. La bataille de Boulogne fin septembre, continua l’œuvre de destruction des infrastructures.

In « Tortillards of Artois » réf X90 par Martin et Joan FAREBROTHER, The oackwood press. Website : www.oakwoodpress.co.uk
Cet ouvrage parle des voies ferrées métriques Anvin-Calais, Aire à Berck, (Le Portel) Boulogne-Bonningues ainsi que les divers tramways du littoral.